chambre fell  avec fenetre d ou on peut voir la merchambre fell et au fond la salle de bain
sidi bou said chambre fell

Private room

2 guests

1 bedroom

2 beds
Please set the number of adults.
Adults
1
Please set the number of children.
Children
Ages 2 - 12
0
Please set the number of infants.
Infants
Under 2
0
2 guests maximum. Infants don’t count toward the number of guests.
You won’t be charged yet
C is an old house which has been renovated and transformed into a gallery of art and rooms d hosts by the painter and musician mounir letaief. It is in the center of the most beautiful village of tunisia (sidi bou said) it is not rare To see the
translated by Google

c est une maison ancienne qui a été rénovée et transformé en galerie d art et chambres d hôtes par l artiste peintre et musicien mounir letaief .elle se trouve au centre du plus beaux village de la tunisie (sidi bou said )il n est pas rare de voir le

The space

C is an old house which has been renovated and transformed into a gallery of art and rooms d hosts by the painter and musician mounir letaief. It is in the center of the most beautiful village of tunisia (sidi bou said) it is not rare To see the painter in full creative action or to see him receive the fine flowers of tunisia between artists filmmaker actors ect ... (more photos on (website hidden) dar el fell or (website hidden) mounir letaief.
translated by Google

c est une maison ancienne qui a été rénovée et transformé en galerie d art et chambres d hôtes par l artiste peintre et musicien mounir letaief .elle se trouve au centre du plus beaux village de la tunisie (sidi bou said )il n est pas rare de voir le peintre en pleine action de création ou de le voir recevoir la fine fleurs de la tunisie entre artistes cinéaste acteurs ect...( plus de photos sur (website hidden) dar el fell ou (website hidden) mounir letaief.

Guest access

The travelers are actually considered friends and we take care of them.
translated by Google

les voyageurs sont réellement considérés comme des amis et on est au petit soin avec eux.

Interaction with guests

More than a simple rental, it is the discovery of Tunisian culinary, musical and cultural traditions by a renowned painter and multiple talents that seduced us in this stay. Rooms in the art gallery. Very good welcome and advice on restaurants, souks or visits to do throughout the stay. Plus: musical evenings with the chef's paella, the beautiful view of the terrace on the mosque and the lively streets of Sidi Bou and direct exchanges with the owner and the inhabitants of the house. We recommend this place to holidaymakers who want to discover Tunisia differently. The owner painter lives on the premises and prepares cooking everyday which makes an availability almost all day long ask for more information by email (email hidden). Or by such (phone number hidden)
translated by Google

Plus qu'une simple location, c'est la découverte des traditions tunisiennes culinaires, musicales et culturelles par un artiste peintre renommé et aux multiples talents qui nous a séduit dans ce séjour. Chambres aménagées dans la galerie d'art. Très bon accueil et conseils sur les restaurants, les souks ou les visites à faire tout au long du séjour. Les plus : les soirées musicales avec la paella du chef, la belle vue de la terrasse sur la mosquée et les rues animées de Sidi Bou et les échanges directs avec le propriétaire et les habitants de la maison. Nous recommandons donc ce lieu aux vacanciers qui veulent découvrir différemment la Tunisie..le peintre propriétaire vis sur le lieux et prépare la cuisine tout les jours ce qui fait une disponibilité presque de toute la journée demander plus de renseignement par courrier (email hidden). ou par tel (phone number hidden)

Other things to note

Sidi Bou Saïd: a village of postcard at the gates of Tunis Famous for its extraordinary light that attracted many painters, its white houses punctuated with blue and its mythical cafes, Sidi Bou Saïd is a magical place. Visit of a village located about twenty kilometers from Tunis. Sidi Bou Saïd: a village of postcard at the gates of Tunis Due to its dominant position a few kilometers from Carthage, the hill called "Lighthouse of Carthage", long before the village of Sidi Bou Said, was used as a point of observation and fortress. The Phoenicians there founded a city some eight centuries before J.-C. Sidi Bou Saïd: a village of postcard at the gates of Tunis The hill has retained its function of surveillance point through the centuries and it was here that at the end of the 12th century, Aboud Said came to join his garrison, with the mission of protecting Islam from invasions exterior. A follower of the great Sufi Abu Madian, Aboud Said, who had followed the teachings of the masters of the great mosque of Zitouna, also appreciated the place to pray and meditate. Many ascetics followed his example long after his disappearance. At the beginning of the 19th century, Hussein Bey had the Zaouia mosque erected in which he integrated the tomb of Abu Said. Several families of the bourgeoisie of Tunis followed the movement by constructing luxurious villas to spend the summer there and it was at the end of the 19th century that the village, now common, officially took the name of "Sidi Bou Said". Spirituality and Culture Sidi Bou Saïd: a village of postcard at the gates of Tunis Seduced by the place, the Baron Rodolphe of Erlanger, a British banker of German origin, settled there in 1912 to build a sumptuous palace decorated with Andalusian and Maghrebi underlined with white and blue. Passionate about music, literature and art, he organized musical and literary encounters. After its disappearance in 1932, all its possessions were bequeathed to Tunisia. Today, its palace, renamed "Ennejma Ezzahra", houses a fine collection of musical instruments and offers musical entertainment abolishing geographical or genre boundaries, offering both Arabic lyrical singing and electronic music or Chamber music. Many artists and writers have fallen under the charm of the place, among them Chateaubriand, Lamartine, Flaubert, André Gide, Colette and Simone de Beauvoir. In 1914, during their study trip to Tunisia, Paul Klee and August Macke were amazed by the light and harmony of colors of Sidi Bou Saïd. Sidi Bou Saïd today Sidi Bou Saïd: a village of postcard at the gates of Tunis The village has retained its tradition of meeting cultural and artistic. Even if it is literally stormed in summer, a period to be avoided as much as possible, Sidi Bou Saïd remains a unique place, also listed as a UNESCO World Heritage Site. Its exceptional light, the beauty of its picturesque streets highlighted by blue and white, its breathtaking view over the bay of Tunis and its famous cafés. There is of course the "café des Nattes", located in the heart of the village, a place where students and artists always meet, where they always serve traditional mats placed on the ground. Famous mint tea with pine nuts. Sidi Bou Saïd: a village of postcard at the gates of Tunis The Moorish decor does not seem to have changed since Gustave Flaubert, Chateaubriand or later Georges Bernanos or Simone de Beauvoir came to remake the world. Opened in the 1960s, the "café Sidi Chaabane", better known to French-speakers as the "Café des Délices" since Patrick Bruel immortalized it in one of his songs, offers, from its staggered terraces, A panoramic view of the bay and the small marina below. It is worth climbing a little further to the small cemetery where Sidi Dhrif rests, to whom must have listed the different types of Malouf music. From here you can also see the minaret of the Zaouia mosque. Dar el Fell: art gallery and bed and breakfast Sidi Bou Saïd: a village of postcard at the gates of Tunis Coup de coeur for this address of charm located close to the cafe of the Nattes which proposes four guest rooms in an old house transformed into art gallery where are exposed The works of the master of the place, Mounir Letaif. You will most certainly have the pleasure of seeing him painting or receiving his artist friends. And when it releases its brushes, it is to put to the furnaces and to concoct delicious Tunisian specialties. A beautiful address that is also the ideal opportunity to learn about the life and traditions of Tunisia. Dar el Fell 3 bis rue Korsi Essoleh 2026 Sidi Bou Saïd Phone + (phone number hidden) Text and photos © Christine Ansermet information: Tunisian National Tourist Office: (website hidden)
translated by Google

Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Célèbre pour son extraordinaire lumière qui a attiré de nombreux peintres, ses maisons blanches ponctuées de bleu et ses cafés mythiques, Sidi Bou Saïd est un lieu magique. Visite d’un village situé à une vingtaine de kilomètres de Tunis.

Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
De par sa situation dominante à quelques kilomètres de Carthage, la colline que l’on désignait par « Phare de Carthage », bien avant que n’existe le village de Sidi Bou Saïd, servait de point d’observation et de forteresse. Les Phéniciens y fondèrent une ville quelque huit siècles avant J.-C.

Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
La colline a conservé sa fonction de point de surveillance à travers les siècles et c’est ici même que s’installa, à la fin du 12e siècle, Aboud Said, venu rejoindre sa garnison, avec pour mission de protéger l’Islam des invasions extérieures.

Adepte du grand soufi Abou Madian, Aboud Said, qui avait suivi les enseignements des maîtres de la grande mosquée de Zitouna, appréciait également l’endroit pour prier et méditer. De nombreux ascètes suivirent son exemple même longtemps après sa disparition.

Au début du 19e siècle, Hussein Bey fit ériger la mosquée Zaouia dans laquelle il intégra le tombeau d’Abu Said. Plusieurs familles de la bourgeoisie de Tunis suivirent le mouvement en faisant construire de luxueuses villas pour y passer l’été et c’est à la fin du 19e siècle que le village, devenu commune, pris officiellement le nom de « Sidi Bou Said ».

Spiritualité et culture
Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Séduit par le lieu, le Baron Rodolphe d’Erlanger, banquier britannique d’origine allemande, s’y installa en 1912 pour construire un somptueux palais aux éléments décoratifs andalou-maghrébins soulignés de blanc et de bleu.

Passionné de musique, de littérature et d’art, il y organisa des rencontres musicales et littéraires.

Après sa disparition en 1932, l’ensemble de ses biens furent légués à la Tunisie.

Aujourd’hui, son palais, rebaptisé « Ennejma Ezzahra », abrite une belle collection d’instruments de musique et propose des animations musicales abolissant les frontières géographiques ou de genre, en proposant aussi bien du chant lyrique arabe que de la musique électronique ou de la musique de chambre.

Nombreux ont été les artistes et les écrivains à tomber sous le charme du lieu, parmi lesquels Chateaubriand, Lamartine, Flaubert, André Gide, Colette ou encore Simone de Beauvoir. En 1914, lors de leur voyage d’étude en Tunisie, Paul Klee et August Macke ont été émerveillés par la lumière et l’harmonie de couleurs de Sidi Bou Saïd.

Sidi Bou Saïd aujourd’hui
Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Le village a conservé sa tradition de lieu de rencontre culturel et artistique.

Même s’il est littéralement pris d’assaut en été, une période donc à éviter dans la mesure du possible, Sidi Bou Saïd demeure un lieu unique, par ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

On y vient pour sa lumière exceptionnelle, la beauté de ses rues pittoresques soulignées de bleu et de blanc, sa vue époustouflante sur toute la baie de Tunis et ses célèbres cafés.

Il y a bien sûr l’incontournable « café des Nattes », situé en plein cœur du village, lieu de rencontre des étudiants et des artistes depuis toujours, où l’on sert, toujours sur les traditionnelles nattes placées à même le sol, le fameux thé de menthe aux pignons.

Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Le décor maure ne semble pas avoir changé depuis que Gustave Flaubert, Chateaubriand ou plus tard Georges Bernanos ou Simone de Beauvoir y venaient refaire le monde.

Ouvert dans les années 1960, le « café Sidi Chaabane », plus connu des francophones, sous le nom de « café des Délices » depuis que Patrick Bruel l’a immortalisé dans l’une de ses chansons, offre, depuis ses terrasses échelonnées, une vue panoramique sur la baie et le petit port de plaisance en contrebas.

Il vaut la peine de monter encore un peu jusqu’au petit cimetière où repose Sidi Dhrif, à qui doit d’avoir répertorié les différents types de musique malouf. De là, on peut également apercevoir le minaret de la mosquée Zaouia.

Dar el Fell : galerie d’art et chambre d’hôtes
Sidi Bou Saïd : un village de carte postale aux portes de Tunis
Coup de cœur pour cette adresse de charme située à deux pas du café des Nattes qui propose quatre chambres d’hôtes dans une maison ancienne transformée en galerie d’art où sont exposées les œuvres du maître des lieux, Mounir Letaif.

Vous aurez très certainement le plaisir de le voir peindre ou recevoir ses amis artistes. Et lorsqu’il lâche ses pinceaux, c’est pour se mettre aux fourneaux et concocter de délicieuses spécialités tunisiennes. Une belle adresse qui est également l’occasion idéale de s’initier à la vie et aux traditions tunisiennes.

Dar el Fell
3 bis rue Korsi Essoleh
2026 Sidi Bou Saïd
Tél + (phone number hidden)

Texte et photos © Christine Ansermet

Informations:
Office National du Tourisme Tunisien: (website hidden)


The space
Accommodates: 2
Bathrooms: 1
Bedrooms: 1
Beds: 2
Check Out: 12PM (noon)
Room type: Private room

Amenities
Internet
Wireless Internet
Free parking on premise
Breakfast

Prices
Extra people No Charge
Weekly Discount: 21%
Always communicate through Airbnb
To protect your payment, never transfer money or communicate outside of the Airbnb website or app.
Learn more

House Rules
Not suitable for pets
Not safe or suitable for children (0-12 years)

des gens cool;curieux aimant la vie ;la bonne bouffe la musique et le calme quand il le faut

You must also acknowledge
Must climb stairs - 19 marches en tout

Cancellations

Safety features
Smoke detector
First aid kit
Safety card
Fire extinguisher

Availability
1 night minimum stay

No reviews (yet)

This host has 15 reviews for other properties.

View other reviews
Carthago, TunisiaJoined in February 2014
Mounir User Profile

c est une maison ancienne que j ai acheté et que j ai transformé en maison d’hôtes atelier de peinture et galerie d art étant moi même artiste peintre qui cherche surtout la communication séjourner à la maison d’hôte dar el fell c est vivre dans une galerie d art avec un peintre connu et coté;dans un des plus beaux village de la méditerranée est un vrai luxe.la terrasse de la maison a une vue magnifique sur toute la baie de tunis ça donne la sensation de vivre dans une carte postale avec un paysage vivant qui change tout les jours.

Languages: English, Español, Français, Italiano, العربية
Response rate: 100%
Response time: within an hour

The neighbourhood

Similar listings