Skip to content

Guide créé par Romain

Romain

Guide créé par Romain

Guide des Quartiers
Situé dans le 2ème arrondissement de Marseille, le quartier du Panier est le plus ancien et le plus typique de la ville. C’est aussi l’un des plus touristiques, porté par le succès de la série « Plus belle la vie » qui s’en est inspiré pour le cœur de son intrigue. Il faut dire que le quartier du Panier dispose de tout le nécessaire pour une balade où se mêle culture, grâce aux nombreux monuments incontournables du quartier, patrimoine, de par ses ruelles et ses bâtiments typiques du Marseille d’autrefois, et convivialité, attablé à l’une des terrasses de café ou de restaurant du coin. Pour être sûr de ne rien rater lors de votre découverte du Panier, suivez le guide Made in Marseille.
89
locals recommend
Le Panier
89
locals recommend
Situé dans le 2ème arrondissement de Marseille, le quartier du Panier est le plus ancien et le plus typique de la ville. C’est aussi l’un des plus touristiques, porté par le succès de la série « Plus belle la vie » qui s’en est inspiré pour le cœur de son intrigue. Il faut dire que le quartier du Panier dispose de tout le nécessaire pour une balade où se mêle culture, grâce aux nombreux monuments incontournables du quartier, patrimoine, de par ses ruelles et ses bâtiments typiques du Marseille d’autrefois, et convivialité, attablé à l’une des terrasses de café ou de restaurant du coin. Pour être sûr de ne rien rater lors de votre découverte du Panier, suivez le guide Made in Marseille.
Il s’agit du centre historique, perché sur sa colline, surmonté de la Chapelle d’Allauch, vestige de l’ancien château d’Allauch. Son église, Saint-Sébastien d’Allauch, se trouve en plein centre du village, sur la place Joseph Chevillon, ancien maire d’Allauch, dont le fils, Frédéric Chevillon et également maire d’Allauch, mourut pour la France pendant la Première Guerre Mondiale alors qu’il était maire et député. C’est au Village que l’on retrouve l’image du village provençal à l’ancienne, mais ce n’est pas ici que se trouve la majeure partie de la population. Avec le temps, les allaudiens ont préféré vivre au pied des collines, une situation plus confortable quand on vit au XXIème siècle.
12
locals recommend
Allauch
12
locals recommend
Il s’agit du centre historique, perché sur sa colline, surmonté de la Chapelle d’Allauch, vestige de l’ancien château d’Allauch. Son église, Saint-Sébastien d’Allauch, se trouve en plein centre du village, sur la place Joseph Chevillon, ancien maire d’Allauch, dont le fils, Frédéric Chevillon et également maire d’Allauch, mourut pour la France pendant la Première Guerre Mondiale alors qu’il était maire et député. C’est au Village que l’on retrouve l’image du village provençal à l’ancienne, mais ce n’est pas ici que se trouve la majeure partie de la population. Avec le temps, les allaudiens ont préféré vivre au pied des collines, une situation plus confortable quand on vit au XXIème siècle.
Lieux emblématiques
Vous y trouverez une vue vraiment imprenable sur Marseille
484
locals recommend
Basilique Notre-Dame de la Garde
484
locals recommend
Vous y trouverez une vue vraiment imprenable sur Marseille
C'est à cette adresse que le vrai savon de Marseille est fabriqué. Les visites de l'usine peuvent se faire le vendredi après midi. Il y a une petite boutique pour les souvenirs où on trouvent de superbes savons !
9
locals recommend
Soap The Serail
50 Boulevard Anatole de la Forge
9
locals recommend
C'est à cette adresse que le vrai savon de Marseille est fabriqué. Les visites de l'usine peuvent se faire le vendredi après midi. Il y a une petite boutique pour les souvenirs où on trouvent de superbes savons !
Premier grand musée national consacré à la Méditerranée, haut lieu de l'architecture et du patrimoine, le Mucem est une cité culturelle ouverte sur le large.
568
locals recommend
MuCEM – Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée
7 Prom. Robert Laffont
568
locals recommend
Premier grand musée national consacré à la Méditerranée, haut lieu de l'architecture et du patrimoine, le Mucem est une cité culturelle ouverte sur le large.
Vous voulez faire du shopping, les terrasses du port offrent des centaines de magasins de toutes marques.
272
locals recommend
Les Terrasses Du Port
9 Quai du Lazaret
272
locals recommend
Vous voulez faire du shopping, les terrasses du port offrent des centaines de magasins de toutes marques.
La Cathédrale Sainte-Marie-Majeure est située à l’écart du centre-ville, sur une esplanade, entre les quartiers du Vieux Port, du Panier et de la Joliette. Appelée Cathédrale de La Major par les marseillais, elle se situe à 2 pas du MUCEM et du Fort Saint Jean. Elle est l’un des emblèmes de Marseille car la Cathédrale de la Major est unique en son genre et représente toute la puissance de la ville. C’est l’endroit idéal pour prier à Marseille. C’est la seule cathédrale construite en France au XIXème siècle. Ses dimensions spectaculaires sont semblables à celle de la Basilique St Pierre de Rome, ce qui lui permet de pouvoir accueillir jusqu’à 3 000 personnes ! Cette démesure visait à montrer la puissance de la cité phocéenne, visible depuis la mer. Bâtie dans un style byzantin, c’est l’une des plus grandes églises de France. Sa construction s’étend sur 40 ans, entre 1852 et 1893, à l’époque où Marseille est le premier port de France et sert d’escale à des navires venus du monde entier.
76
locals recommend
Cathédrale La Major
76
locals recommend
La Cathédrale Sainte-Marie-Majeure est située à l’écart du centre-ville, sur une esplanade, entre les quartiers du Vieux Port, du Panier et de la Joliette. Appelée Cathédrale de La Major par les marseillais, elle se situe à 2 pas du MUCEM et du Fort Saint Jean. Elle est l’un des emblèmes de Marseille car la Cathédrale de la Major est unique en son genre et représente toute la puissance de la ville. C’est l’endroit idéal pour prier à Marseille. C’est la seule cathédrale construite en France au XIXème siècle. Ses dimensions spectaculaires sont semblables à celle de la Basilique St Pierre de Rome, ce qui lui permet de pouvoir accueillir jusqu’à 3 000 personnes ! Cette démesure visait à montrer la puissance de la cité phocéenne, visible depuis la mer. Bâtie dans un style byzantin, c’est l’une des plus grandes églises de France. Sa construction s’étend sur 40 ans, entre 1852 et 1893, à l’époque où Marseille est le premier port de France et sert d’escale à des navires venus du monde entier.
On ne le présente plus, c’est là que selon la légende, l’Histoire de Marseille a commencé. Autrefois appelé le Lacydon, le Vieux Port est, comme son nom l’indique, le plus ancien de la ville, et le cœur palpitant de la Cité phocéenne pendant des siècles. Aujourd’hui, c’est un des lieux emblématiques de Marseille. C’est le lieu naturel de rendez-vous de tous les marseillais et des visiteurs. C’est là que l’on vient sentir l’atmosphère de Marseille, entre le marché aux poissons, et l’effervescence du centre-ville. Les soirs où l’OM joue, les bars de Marseille diffusent le match et les supporters viennent célébrer les victoires sur le Vieux Port. Si vous souhaitez visiter Marseille, c’est au Vieux Port que se trouvent les billetteries et le point de départ de nombreuses excursions : Si vous vous demandez que visiter à Marseille, le Petit train de Marseille qui vous emmènera à travers la ville pour découvrir les sites touristiques, vous pourrez faire la visite des îles de Marseille et des calanques, faire une location de bateaux… De nombreux monuments de Marseille se trouvent à proximité. Parmi les incontournables on trouve notamment le Fort Saint Jean, l’Église Saint Ferréol les Augustins, la Cathédrale de la Major… Vous pourrez également faire une location de segway pour visiter la ville autrement. Lancez-vous, ce n’est pas si compliqué ;-) Sinon, la location de vélo est également possible. Enfin, si toutes ses excursions vous ont ouvert l’appétit, vous êtes au bon endroit. C’est là que vous trouverez la plus grande concentration de restaurants à Marseille ! Mais revenons un peu sur le Vieux Port et son histoire…
29
locals recommend
Vieux-Port - Hôtel de Ville
29
locals recommend
On ne le présente plus, c’est là que selon la légende, l’Histoire de Marseille a commencé. Autrefois appelé le Lacydon, le Vieux Port est, comme son nom l’indique, le plus ancien de la ville, et le cœur palpitant de la Cité phocéenne pendant des siècles. Aujourd’hui, c’est un des lieux emblématiques de Marseille. C’est le lieu naturel de rendez-vous de tous les marseillais et des visiteurs. C’est là que l’on vient sentir l’atmosphère de Marseille, entre le marché aux poissons, et l’effervescence du centre-ville. Les soirs où l’OM joue, les bars de Marseille diffusent le match et les supporters viennent célébrer les victoires sur le Vieux Port. Si vous souhaitez visiter Marseille, c’est au Vieux Port que se trouvent les billetteries et le point de départ de nombreuses excursions : Si vous vous demandez que visiter à Marseille, le Petit train de Marseille qui vous emmènera à travers la ville pour découvrir les sites touristiques, vous pourrez faire la visite des îles de Marseille et des calanques, faire une location de bateaux… De nombreux monuments de Marseille se trouvent à proximité. Parmi les incontournables on trouve notamment le Fort Saint Jean, l’Église Saint Ferréol les Augustins, la Cathédrale de la Major… Vous pourrez également faire une location de segway pour visiter la ville autrement. Lancez-vous, ce n’est pas si compliqué ;-) Sinon, la location de vélo est également possible. Enfin, si toutes ses excursions vous ont ouvert l’appétit, vous êtes au bon endroit. C’est là que vous trouverez la plus grande concentration de restaurants à Marseille ! Mais revenons un peu sur le Vieux Port et son histoire…
À deux pas de la Plage des Catalans, pile en face de la statue aux héros de l’armée d’Orient, se niche un petit village provençal de pêcheurs. Coincé entre deux falaises, résolument tourné vers la mer, le Vallon des Auffes offre l’image d’un temps qui se serait arrêté au temps de Marcel Pagnol. C’est d’ailleurs l’un des lieux emblématiques de Marseille. Site unique, authentique, pittoresque, les adjectifs ne manquent pas ce petit havre de paix à la fois si proche et si lointain de l’agitation du centre-ville. C’est là que vous trouverez l’un des plus beaux cadres pour manger au restaurant à Marseille. Profondément lié à la mer et aux métiers de la pêche, jusqu’à son nom, le Vallon des Auffes vient de l’alfa (auffo en provençal) qui est un granulé servant à faire des cordages. Au XIXème siècle, les fabricants de cordage s’y étaient établis. Avec ses cabanons de pêcheurs très colorés et ses pointus (bateaux de pêche typiques marseillais), et ses restaurants aussi traditionnels que réputés, le Vallon des Auffes symbolise la « Dolce Vita » à la marseillaise. On y accède par des escaliers étroits qui s’engouffrent au cœur de l’anse. Le petit port est bercé par le double va et vient des touristes en vacances à Marseille et des pêcheurs. Les terrasses sont pleines et mieux vaut venir le matin pour en apprécier la tranquillité (surtout en été). Au bout du quai, après être passé sous le viaduc, on se baigne (en faisant toutefois attention aux bateaux, cela reste un port). Pour se baigner à Marseille, mieux vaut aller de l’autre côté du viaduc sur les digues où se pressent nombres de jeunes et de moins jeunes. Si vous avez prévu de visiter Marseille, le Vallon des Auffes fait partie des incontournables et est donc une escale obligée lors d’une promenade sur la Corniche. Juste après se trouve Endoume avec ses anses de Malmousque, de la Fausse monnaie, qu’il faut absolument voir à Marseille.
80
locals recommend
Vallon des Auffes
80
locals recommend
À deux pas de la Plage des Catalans, pile en face de la statue aux héros de l’armée d’Orient, se niche un petit village provençal de pêcheurs. Coincé entre deux falaises, résolument tourné vers la mer, le Vallon des Auffes offre l’image d’un temps qui se serait arrêté au temps de Marcel Pagnol. C’est d’ailleurs l’un des lieux emblématiques de Marseille. Site unique, authentique, pittoresque, les adjectifs ne manquent pas ce petit havre de paix à la fois si proche et si lointain de l’agitation du centre-ville. C’est là que vous trouverez l’un des plus beaux cadres pour manger au restaurant à Marseille. Profondément lié à la mer et aux métiers de la pêche, jusqu’à son nom, le Vallon des Auffes vient de l’alfa (auffo en provençal) qui est un granulé servant à faire des cordages. Au XIXème siècle, les fabricants de cordage s’y étaient établis. Avec ses cabanons de pêcheurs très colorés et ses pointus (bateaux de pêche typiques marseillais), et ses restaurants aussi traditionnels que réputés, le Vallon des Auffes symbolise la « Dolce Vita » à la marseillaise. On y accède par des escaliers étroits qui s’engouffrent au cœur de l’anse. Le petit port est bercé par le double va et vient des touristes en vacances à Marseille et des pêcheurs. Les terrasses sont pleines et mieux vaut venir le matin pour en apprécier la tranquillité (surtout en été). Au bout du quai, après être passé sous le viaduc, on se baigne (en faisant toutefois attention aux bateaux, cela reste un port). Pour se baigner à Marseille, mieux vaut aller de l’autre côté du viaduc sur les digues où se pressent nombres de jeunes et de moins jeunes. Si vous avez prévu de visiter Marseille, le Vallon des Auffes fait partie des incontournables et est donc une escale obligée lors d’une promenade sur la Corniche. Juste après se trouve Endoume avec ses anses de Malmousque, de la Fausse monnaie, qu’il faut absolument voir à Marseille.
L’Estaque a su garder son âme villageoise au fil des années. Comment ne pas être séduit par le paysage qu’offre le village des quartiers nord ? Un petit port de pêcheurs, de charmantes ruelles et des maisons aux tuiles rouges … Il faut le voir pour comprendre ce qui a fasciné tous ces artistes. Aucun autre village à Marseille ne vous offrira cette vue sur le Golf de la cité phocéenne. Le nom Estaque vient du provençal « Estaco » qui signifie point d’attache du bateau. Ce petit village est animé toute l’année avec des événements : La fête de l’Estaque qui a lieu le 1er Weekend de septembre, Le pèlerinage de la Galline le 2eme Dimanche de Septembre et les spectacles de Joutes d’Avril à Septembre.
85
locals recommend
L'Estaque
85
locals recommend
L’Estaque a su garder son âme villageoise au fil des années. Comment ne pas être séduit par le paysage qu’offre le village des quartiers nord ? Un petit port de pêcheurs, de charmantes ruelles et des maisons aux tuiles rouges … Il faut le voir pour comprendre ce qui a fasciné tous ces artistes. Aucun autre village à Marseille ne vous offrira cette vue sur le Golf de la cité phocéenne. Le nom Estaque vient du provençal « Estaco » qui signifie point d’attache du bateau. Ce petit village est animé toute l’année avec des événements : La fête de l’Estaque qui a lieu le 1er Weekend de septembre, Le pèlerinage de la Galline le 2eme Dimanche de Septembre et les spectacles de Joutes d’Avril à Septembre.
En longeant la Corniche Kennedy, qui part de la Plage des Catalans, elle vous mènera jusqu’au Prado. La Corniche de Marseille doit son nom en hommage au Président des États-Unis alors récemment assassiné. Saviez-vous que le long de la corniche se trouve le banc le plus long du monde ? Ses 3km de longueur vous laisseront largement de quoi trouver une place et observer la vue magnifique sur les îles du Frioul. Vous trouverez le long de la Corniche de nombreux restaurants avec des vues toutes plus belles que les autres. La Plage du Prophète Prévoyez un pique-nique pour vous détendre sur la Plage du Prophète. C’est l’une des plus anciennes plages de Marseille. Préférez-vous y rendre en fin de journée pour éviter la foule en saison estivale et voir par la même occasion un coucher de soleil à couper le souffle. Le Vallon des Auffres C’est un petit port de pêche qui a su rester traditionnel. Le Vallon de Auffres abrite des restaurants, comme le célèbre Chez Fonfon, dans un cadre magnifique et tranquille. Vous y accéderez depuis la Corniche Kennedy, entre la plage des Catalans et l’anse de Malmousque. Vous ne pourrez pas rater ce petit bijou ! Les plages du Prado Au bout de la Corniche, se trouve les plages du Prado. Endroits parfaits pour se détendre, pique-niquer ou encore profiter des restaurants sur la plage très agréables en toute saison ! Le 7èmearrondissement de Marseille Attention de bonnes chaussures de marche sont de rigueur pour arpenter la montée des Croquants ou encore le Chemin du Roucas Blanc. Le quartier est très agréable pour se promener à Marseille. Pour les plus motivés, vous pouvez monter tout en haut de la colline, et admirer le paysage de Marseille depuis Notre Dame de la Garde. Cette balade vous a plu et vous en redemandez ? Pourquoi ne pas prendre une location de bateau et visiter les Calanques de Marseille et Cassis ? Vous pouvez également opter pour une croisière dans les calanques.
La Corniche Kennedy
163 Corniche Président John Fitzgerald Kennedy
En longeant la Corniche Kennedy, qui part de la Plage des Catalans, elle vous mènera jusqu’au Prado. La Corniche de Marseille doit son nom en hommage au Président des États-Unis alors récemment assassiné. Saviez-vous que le long de la corniche se trouve le banc le plus long du monde ? Ses 3km de longueur vous laisseront largement de quoi trouver une place et observer la vue magnifique sur les îles du Frioul. Vous trouverez le long de la Corniche de nombreux restaurants avec des vues toutes plus belles que les autres. La Plage du Prophète Prévoyez un pique-nique pour vous détendre sur la Plage du Prophète. C’est l’une des plus anciennes plages de Marseille. Préférez-vous y rendre en fin de journée pour éviter la foule en saison estivale et voir par la même occasion un coucher de soleil à couper le souffle. Le Vallon des Auffres C’est un petit port de pêche qui a su rester traditionnel. Le Vallon de Auffres abrite des restaurants, comme le célèbre Chez Fonfon, dans un cadre magnifique et tranquille. Vous y accéderez depuis la Corniche Kennedy, entre la plage des Catalans et l’anse de Malmousque. Vous ne pourrez pas rater ce petit bijou ! Les plages du Prado Au bout de la Corniche, se trouve les plages du Prado. Endroits parfaits pour se détendre, pique-niquer ou encore profiter des restaurants sur la plage très agréables en toute saison ! Le 7èmearrondissement de Marseille Attention de bonnes chaussures de marche sont de rigueur pour arpenter la montée des Croquants ou encore le Chemin du Roucas Blanc. Le quartier est très agréable pour se promener à Marseille. Pour les plus motivés, vous pouvez monter tout en haut de la colline, et admirer le paysage de Marseille depuis Notre Dame de la Garde. Cette balade vous a plu et vous en redemandez ? Pourquoi ne pas prendre une location de bateau et visiter les Calanques de Marseille et Cassis ? Vous pouvez également opter pour une croisière dans les calanques.
Situé sur une falaise, le quartier du Pharo est dominé par le palais du même nom, un édifice de style Second Empire, construit comme résidence pour Napoléon III et transformé aujourd'hui en palais des congrès. Juste derrière, le parc Émile Duclaux, avec ses nombreuses sculptures, est très prisé des pique-niqueurs qui viennent profiter d'une vue sur le Vieux-Port et le fort Saint-Nicolas, bâti au XVIIe siècle. La plage de sable des Catalans, en forme de croissant, est bordée de restaurants conviviaux en plein air qui servent de la bouillabaisse.
42
locals recommend
Le Pharo
42
locals recommend
Situé sur une falaise, le quartier du Pharo est dominé par le palais du même nom, un édifice de style Second Empire, construit comme résidence pour Napoléon III et transformé aujourd'hui en palais des congrès. Juste derrière, le parc Émile Duclaux, avec ses nombreuses sculptures, est très prisé des pique-niqueurs qui viennent profiter d'une vue sur le Vieux-Port et le fort Saint-Nicolas, bâti au XVIIe siècle. La plage de sable des Catalans, en forme de croissant, est bordée de restaurants conviviaux en plein air qui servent de la bouillabaisse.
La route des Crêtes est située sur la falaise du Cap Canaille et va du golfe de Cassis au golfe de La Ciotat. Le long de la route des Crêtes, des parkings aménagés permettent de se garer facilement et de marcher au-dessus des falaises qui surplombent la mer. Dépaysement total, vue magnifique, lieu magique ! La route des Crêtes est fermée dès qu'il y a un vent violent.
6
locals recommend
Route des Crêtes
6
locals recommend
La route des Crêtes est située sur la falaise du Cap Canaille et va du golfe de Cassis au golfe de La Ciotat. Le long de la route des Crêtes, des parkings aménagés permettent de se garer facilement et de marcher au-dessus des falaises qui surplombent la mer. Dépaysement total, vue magnifique, lieu magique ! La route des Crêtes est fermée dès qu'il y a un vent violent.
Les îles du Frioul forment un archipel constitué de quatre îles : Pomègues, Ratonneau, If et l’îlot Tiboulen du Frioul. Propriété de Marseille depuis 1971 et rattaché à son 7ème arrondissement, il est à 2km de la rive du quartier d’Endoume et s’étend sur 200 hectares. Les îles du Frioul, visible depuis le littoral marseillais, est relié à une digue formant un port aux 700 anneaux. Eaux turquoise, criques cachées, calme absolu, sable fin, roches blanches, faune et flore sauvage et protégée, sont au rendez-vous ! C’est aussi un petit coin de paradis pour les amateurs de plongée sous-marine, à la rencontre de créatures marines telles que le poulpe, l’étoile de mer rouge, plusieurs espèces de poissons, et si vous avez de la chance : des dauphins et tortues. Ces quatre belles îles : Pomègues : est l’île la plus grande de l’archipel : 2,7 kilomètres de long. Elle est facile d’accès par la digue depuis le port du Frioul. On y découvre, au détour d’un petit chemin, l’une des plus belles plages de l’Archipel : la plage de Tahiti. Ratonneau : C’est l’entrée de l’archipel. Elle se compose de 2 calanques et 3 plages. Et s’étend sur 2,5 km. L’îlot d’If : Sur cette île pas de plage, mais le château d’If qui prend l’entière totalité de l’île. La forteresse, anciennement une prison, peut-être visitée par les amateurs d’histoire et de littérature, car Edmond Dantès, le héros imaginaire du roman Le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas, y aurait séjourné. If est une partie de l’archipel détaché, entouré par la mer, elle n’est accessible qu’en bateau. L’îlot Tiboulen : comporte un feu de signalisation maritime vert à 3 éclats par 12 secondes. Il mesure 34 mètres de haut et est visible à 7 milles marins. Détaché de l’archipel, cette île n’est pas accessible par navette maritime. Les îles du Frioul, vous éloigne du vacarme de la ville, pour une escapade dans le calme absolue, le bruit de l’eau en fond sonore. Vous allez en prendre pleins les yeux ! Infos pratiques : Comptez 25 minutes en bateau depuis Marseille. Tarifs : - Trajet Aller/Retour 1 île (Vieux Port – îles du Frioul ou Vieux Port – île d’If) : 10,80 € - Trajet Aller/Retour combiné 2 îles : Vieux-Port – île d’If et île du Frioul : 16,20 € Les véhicules ne sont pas autorisés sur l’archipel. Quand le soleil du sud cogne, prévoyez de quoi vous protéger la peau et de l’eau. Il y a très peu d’ombre sur l’archipel.
144
locals recommend
Frioul archipelago
144
locals recommend
Les îles du Frioul forment un archipel constitué de quatre îles : Pomègues, Ratonneau, If et l’îlot Tiboulen du Frioul. Propriété de Marseille depuis 1971 et rattaché à son 7ème arrondissement, il est à 2km de la rive du quartier d’Endoume et s’étend sur 200 hectares. Les îles du Frioul, visible depuis le littoral marseillais, est relié à une digue formant un port aux 700 anneaux. Eaux turquoise, criques cachées, calme absolu, sable fin, roches blanches, faune et flore sauvage et protégée, sont au rendez-vous ! C’est aussi un petit coin de paradis pour les amateurs de plongée sous-marine, à la rencontre de créatures marines telles que le poulpe, l’étoile de mer rouge, plusieurs espèces de poissons, et si vous avez de la chance : des dauphins et tortues. Ces quatre belles îles : Pomègues : est l’île la plus grande de l’archipel : 2,7 kilomètres de long. Elle est facile d’accès par la digue depuis le port du Frioul. On y découvre, au détour d’un petit chemin, l’une des plus belles plages de l’Archipel : la plage de Tahiti. Ratonneau : C’est l’entrée de l’archipel. Elle se compose de 2 calanques et 3 plages. Et s’étend sur 2,5 km. L’îlot d’If : Sur cette île pas de plage, mais le château d’If qui prend l’entière totalité de l’île. La forteresse, anciennement une prison, peut-être visitée par les amateurs d’histoire et de littérature, car Edmond Dantès, le héros imaginaire du roman Le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas, y aurait séjourné. If est une partie de l’archipel détaché, entouré par la mer, elle n’est accessible qu’en bateau. L’îlot Tiboulen : comporte un feu de signalisation maritime vert à 3 éclats par 12 secondes. Il mesure 34 mètres de haut et est visible à 7 milles marins. Détaché de l’archipel, cette île n’est pas accessible par navette maritime. Les îles du Frioul, vous éloigne du vacarme de la ville, pour une escapade dans le calme absolue, le bruit de l’eau en fond sonore. Vous allez en prendre pleins les yeux ! Infos pratiques : Comptez 25 minutes en bateau depuis Marseille. Tarifs : - Trajet Aller/Retour 1 île (Vieux Port – îles du Frioul ou Vieux Port – île d’If) : 10,80 € - Trajet Aller/Retour combiné 2 îles : Vieux-Port – île d’If et île du Frioul : 16,20 € Les véhicules ne sont pas autorisés sur l’archipel. Quand le soleil du sud cogne, prévoyez de quoi vous protéger la peau et de l’eau. Il y a très peu d’ombre sur l’archipel.
« Va te jeter aux Goudes » dit le dicton marseillais. C’est dire l’impression de bout du monde qui se dégage de cet endroit mythique de la cité phocéenne. Ce quartier du 8 eme arrondissement de Marseille offre un cadre spectaculaire et authentique aux portes des calanques. Petit port traditionnel abritant encore quelques pêcheurs, le lieu est pris d’assaut durant l’été au point que la circulation y est difficile et le stationnement un casse tête. Néanmoins pour ceux qui auront su s’y prendre assez tôt le jeu en vaut la chandelle. Outre le cadre pittoresque et la vue saisissante, de nombreux bars et restaurants accueillent le visiteur dans ce cadre unique de cabanons. La colline compte des vestiges de fortifications de la seconde guerre mondiale, ainsi qu’une vue imprenable sur la rade de Marseille, l’Île Maire et l’archipel de Riou. Les Goudes sont à la fois la porte des calanques avec le point de départ des randonneurs vers le Massif. Mais aussi le paradis des baigneurs, des pêcheurs, des plongeurs, des amateurs de paysages grandioses… Bref, à peu près tout le monde. Seul le flot de touristes et de promeneurs semble pouvoir perturber la tranquillité légendaire de ce petit port marseillais du bout du monde. Aux Goudes, on se baigne à peu près partout. Suivant les inspirations et les possibilités de chacun, un bout de rocher devient une plage éphémère. Mais pour les plus prudents, une toute petite plage se trouve en contrebas à l’entrée du village. L’accès se fait par des escaliers. Calanque de Saména Juste avant d’arriver aux Goudes, un petit chemin bifurque sur la droite permettant l’accès à la Calanque de Saména. Très connu et apprécié des marseillais, ce lieu offre un havre de tranquillité à toutes celles et ceux qui veulent fuir les plages bondées. C’est également un lieu où se retrouvent des nudistes. En effet, les anfractuosités des rochers et le relief accidenté offrent des abris naturels pour les naturistes dans une relative discrétion. Une petite plage de galets se trouve en contrebas de la terrasse du bar restaurant. La plagen’est pas surveillée et la baignade peut être parfois très difficile sur les rochers attenants. Soyez prudents avant de rentrer dans l’eau de bien prévoir la façon d’en sortir et méfiez vous de celle-ci qui peut être froide ! Néanmoins, le site est l’un des plus beaux de Marseille. Quel bonheur de goûter à la fraîcheur de la terrasse après une journée de plage. La vue depuis celle-ci au coucher du soleil est tout simplement somptueuse. La plage de la Baie des Singes. Aux Goudes, face à l’île Maire se dessine la magnifique Baie des Singes. La frontière ultime de Marseille, le bout du monde quoi. Abritée de la haute mer par une digue, l’eau y est certes toujours plus fraîche mais le cadre y est toujours somptueux. Et même le plus blasé des marseillais ne s’en lasse pas. Petite par la taille, souvent bondée en été, elle n’en demeure pas moins agréable. surtout en semaine, car le week end c’est quasiment mission impossible. Le cadre est magnifique et bien préservé avec cette roche blanche typique du Massif des Calanques, l’île de Maire en face complète ce tableau impressionnant. Un peu plus loin dans la baie se trouve un restaurant avec une belle plage privée.
157
locals recommend
Les Goudes
157
locals recommend
« Va te jeter aux Goudes » dit le dicton marseillais. C’est dire l’impression de bout du monde qui se dégage de cet endroit mythique de la cité phocéenne. Ce quartier du 8 eme arrondissement de Marseille offre un cadre spectaculaire et authentique aux portes des calanques. Petit port traditionnel abritant encore quelques pêcheurs, le lieu est pris d’assaut durant l’été au point que la circulation y est difficile et le stationnement un casse tête. Néanmoins pour ceux qui auront su s’y prendre assez tôt le jeu en vaut la chandelle. Outre le cadre pittoresque et la vue saisissante, de nombreux bars et restaurants accueillent le visiteur dans ce cadre unique de cabanons. La colline compte des vestiges de fortifications de la seconde guerre mondiale, ainsi qu’une vue imprenable sur la rade de Marseille, l’Île Maire et l’archipel de Riou. Les Goudes sont à la fois la porte des calanques avec le point de départ des randonneurs vers le Massif. Mais aussi le paradis des baigneurs, des pêcheurs, des plongeurs, des amateurs de paysages grandioses… Bref, à peu près tout le monde. Seul le flot de touristes et de promeneurs semble pouvoir perturber la tranquillité légendaire de ce petit port marseillais du bout du monde. Aux Goudes, on se baigne à peu près partout. Suivant les inspirations et les possibilités de chacun, un bout de rocher devient une plage éphémère. Mais pour les plus prudents, une toute petite plage se trouve en contrebas à l’entrée du village. L’accès se fait par des escaliers. Calanque de Saména Juste avant d’arriver aux Goudes, un petit chemin bifurque sur la droite permettant l’accès à la Calanque de Saména. Très connu et apprécié des marseillais, ce lieu offre un havre de tranquillité à toutes celles et ceux qui veulent fuir les plages bondées. C’est également un lieu où se retrouvent des nudistes. En effet, les anfractuosités des rochers et le relief accidenté offrent des abris naturels pour les naturistes dans une relative discrétion. Une petite plage de galets se trouve en contrebas de la terrasse du bar restaurant. La plagen’est pas surveillée et la baignade peut être parfois très difficile sur les rochers attenants. Soyez prudents avant de rentrer dans l’eau de bien prévoir la façon d’en sortir et méfiez vous de celle-ci qui peut être froide ! Néanmoins, le site est l’un des plus beaux de Marseille. Quel bonheur de goûter à la fraîcheur de la terrasse après une journée de plage. La vue depuis celle-ci au coucher du soleil est tout simplement somptueuse. La plage de la Baie des Singes. Aux Goudes, face à l’île Maire se dessine la magnifique Baie des Singes. La frontière ultime de Marseille, le bout du monde quoi. Abritée de la haute mer par une digue, l’eau y est certes toujours plus fraîche mais le cadre y est toujours somptueux. Et même le plus blasé des marseillais ne s’en lasse pas. Petite par la taille, souvent bondée en été, elle n’en demeure pas moins agréable. surtout en semaine, car le week end c’est quasiment mission impossible. Le cadre est magnifique et bien préservé avec cette roche blanche typique du Massif des Calanques, l’île de Maire en face complète ce tableau impressionnant. Un peu plus loin dans la baie se trouve un restaurant avec une belle plage privée.
Prenant place sur l’îlot d’If de l'archipel du Frioul, cette fortification a été édifiée sous les instructions du roi François 1er. En effet, le souverain a, lors d’une visite à Marseille en 1516, découvert l’importance stratégique de l’îlot, qui est la plus petite des îles de Marseille. Il décide d’y construire une forteresse pour défendre les côtes d’une invasion, de surveiller la flotte de galères royales et pour surveiller Marseille. Le Château d’If n’est pas construit tout de suite après les demandes royales car les marseillais voient d’un mauvais œil cette construction censée les surveiller et qui symbolise le pouvoir royal par excellence. En effet, Marseille n’a été rattachée au Royaume de France qu’en 1480. Elle avait donc jusque-là l’habitude de se protéger avec ses propres moyens et était totalement autonome. La construction a donc débuté en 1528 et s’est achevée en 1531. La forteresse se dresse donc, protégeant le port. Elle est alors considérée comme étant « la plus belle fenêtre du Royaume de France en Méditerranée du Nord ». Le Château d’If a été construit avec des inspirations médiévales : il possède un donjon, 3 tours, de hautes murailles, un fossé et un pont-levis. Il est aménagé pour pouvoir accueillir les renforts militaires et l’artillerie lourde. Mais peu à peu, s’éloignant de son but premier, elle devient rapidement une prison.
30
locals recommend
Château d'If
30
locals recommend
Prenant place sur l’îlot d’If de l'archipel du Frioul, cette fortification a été édifiée sous les instructions du roi François 1er. En effet, le souverain a, lors d’une visite à Marseille en 1516, découvert l’importance stratégique de l’îlot, qui est la plus petite des îles de Marseille. Il décide d’y construire une forteresse pour défendre les côtes d’une invasion, de surveiller la flotte de galères royales et pour surveiller Marseille. Le Château d’If n’est pas construit tout de suite après les demandes royales car les marseillais voient d’un mauvais œil cette construction censée les surveiller et qui symbolise le pouvoir royal par excellence. En effet, Marseille n’a été rattachée au Royaume de France qu’en 1480. Elle avait donc jusque-là l’habitude de se protéger avec ses propres moyens et était totalement autonome. La construction a donc débuté en 1528 et s’est achevée en 1531. La forteresse se dresse donc, protégeant le port. Elle est alors considérée comme étant « la plus belle fenêtre du Royaume de France en Méditerranée du Nord ». Le Château d’If a été construit avec des inspirations médiévales : il possède un donjon, 3 tours, de hautes murailles, un fossé et un pont-levis. Il est aménagé pour pouvoir accueillir les renforts militaires et l’artillerie lourde. Mais peu à peu, s’éloignant de son but premier, elle devient rapidement une prison.
Que serait la ville de Marseille sans son club préféré pour lequel tout supporter qui se respecte ne raterait un match sous aucun prétexte ! L’OM est devenu à travers les années une entité à part pour les habitants de la ville, un club qui fait rêver et rassemble dans un même objectif : « Aller droit au but ! ». Après avoir visité Marseille et le stade Orange Vélodrome, le Club de l’Olympique de Marseille n’aura plus un secret pour vous. Et une chose est sûre : une fois entré(e) dans la cité Phocéenne, vous ne ferez qu’en entendre parler ! L’Olympique de Marseille : de ses débuts à aujourd’hui L’histoire d’une élite L’Olympique de Marseille c’est LE club de football par excellence ! Fondé en 1899 par René Dufaure de Montmirail, les premiers trophées nationaux arrivent dans les années 20 avec la victoire de plusieurs Coupes de France. Mais le club ne s’arrête pas là ! Si, durant la Seconde Guerre mondiale, le Stade Vélodrome est réquisitionné par l’armée, le club poursuit son ascension. Mais, en 1959, le club est relayé pour la première fois de son histoire en deuxième division. Il remontera en Ligue 1 3 ans plus tard. L’Olympique de Marseille remontera la pente petit à petit, jusqu’à remporter la Coupe d’Europe des clubs champions mais aussi la Coupe de France ! Les années 80 marqueront le retour des marseillais en Ligue 2. Le club vivra alors ses années les plus noires. L’arrivée de l’homme d’affaire Bernard Tapie à la tête du club en 1986 signera la renaissance de cet club emblématique. L’OM va alors enchaîner les trophées et s’impose parmi les meilleures équipes françaises et européennes. En 1993, le club remporte le championnat de France. Mais pour une affaire de corruption, le club se retrouve une nouvelle fois relégué en deuxième ligue. Dès lors, l’OM ne cessera de remonter la pente pour retrouver aujourd’hui toute sa splendeur. Aujourd’hui, l’OM fait la fierté de toute la ville avec pas moins de 9 titres de championnat de France professionnel, 3 Coupes de la Ligue, 10 Coupes de France, 3 Trophées des champions et une Ligue des champions de l’UEFA qui en font le club de football le plus titré de France. L’identité de l’Olympique de Marseille Le logo de l’OM a subi divers changements au cours de l’évolution du club, avant de devenir celui que l’on connait depuis 2004. On retrouve dorénavant les lettres O & M, fondues en bleu pantone, sous une étoile dorée symbolisant la victoire du club en ligue des champions. La devise emblématique de l’OM : DROIT AU BUT, vient s’ajouter en dessous.
123
locals recommend
Orange Vélodrome
3 Boulevard Michelet
123
locals recommend
Que serait la ville de Marseille sans son club préféré pour lequel tout supporter qui se respecte ne raterait un match sous aucun prétexte ! L’OM est devenu à travers les années une entité à part pour les habitants de la ville, un club qui fait rêver et rassemble dans un même objectif : « Aller droit au but ! ». Après avoir visité Marseille et le stade Orange Vélodrome, le Club de l’Olympique de Marseille n’aura plus un secret pour vous. Et une chose est sûre : une fois entré(e) dans la cité Phocéenne, vous ne ferez qu’en entendre parler ! L’Olympique de Marseille : de ses débuts à aujourd’hui L’histoire d’une élite L’Olympique de Marseille c’est LE club de football par excellence ! Fondé en 1899 par René Dufaure de Montmirail, les premiers trophées nationaux arrivent dans les années 20 avec la victoire de plusieurs Coupes de France. Mais le club ne s’arrête pas là ! Si, durant la Seconde Guerre mondiale, le Stade Vélodrome est réquisitionné par l’armée, le club poursuit son ascension. Mais, en 1959, le club est relayé pour la première fois de son histoire en deuxième division. Il remontera en Ligue 1 3 ans plus tard. L’Olympique de Marseille remontera la pente petit à petit, jusqu’à remporter la Coupe d’Europe des clubs champions mais aussi la Coupe de France ! Les années 80 marqueront le retour des marseillais en Ligue 2. Le club vivra alors ses années les plus noires. L’arrivée de l’homme d’affaire Bernard Tapie à la tête du club en 1986 signera la renaissance de cet club emblématique. L’OM va alors enchaîner les trophées et s’impose parmi les meilleures équipes françaises et européennes. En 1993, le club remporte le championnat de France. Mais pour une affaire de corruption, le club se retrouve une nouvelle fois relégué en deuxième ligue. Dès lors, l’OM ne cessera de remonter la pente pour retrouver aujourd’hui toute sa splendeur. Aujourd’hui, l’OM fait la fierté de toute la ville avec pas moins de 9 titres de championnat de France professionnel, 3 Coupes de la Ligue, 10 Coupes de France, 3 Trophées des champions et une Ligue des champions de l’UEFA qui en font le club de football le plus titré de France. L’identité de l’Olympique de Marseille Le logo de l’OM a subi divers changements au cours de l’évolution du club, avant de devenir celui que l’on connait depuis 2004. On retrouve dorénavant les lettres O & M, fondues en bleu pantone, sous une étoile dorée symbolisant la victoire du club en ligue des champions. La devise emblématique de l’OM : DROIT AU BUT, vient s’ajouter en dessous.
Calanques
Si il y a bien quelque chose à propos de Marseille qui met tout le monde d’accord, c’est bien nos calanques ! Même les critiques les plus acerbes de la cité phocéenne restent pantois devant tant de beauté. Des paysages somptueux, une mer bleue que le monde entier nous envie. Enfilez vos chaussures et préparez vous à en prendre plein les yeux !
La calanque de sugiton est un lieu naturel magnifique à visiter; compter 45 minutes de marche depuis la faculté de Luminy.
70
locals recommend
Calanque de Sugiton
70
locals recommend
La calanque de sugiton est un lieu naturel magnifique à visiter; compter 45 minutes de marche depuis la faculté de Luminy.
La Calanque de Callelongue et son petit port de pêche C’est la première calanque du massif de Marseilleveyre. Elle se trouve à l’extrémité du 8 ème arrondissement de Marseille, après le port de la Pointe Rouge et le village des Goudes. Pour les marseillais, c’est déjà le « bout du monde ». Son nom lui vient du provençal « Cala lònga » qui signifie « Grande crique ». Elle marque le commencement du Parc national des Calanques. Cette impasse était autrefois l’emplacement d’une usine de produits chimiques qui a laissé place aujourd’hui à un petit port de pêche. Les cabanons de pêcheurs sont pittoresques et font le charme de cette calanque de Marseille qui ne dispose malheureusement pas de plage. Pour vous baigner, il vous faudra accéder à la mer par les rochers. Un restaurant, très apprécié des marseillais, vous accueillera pour vous faire goûter des plats à base de poissons fraîchement pêchés. Callelongue est considérée comme l’entrée de la partie « sauvage » du massif des calanques. Elle est notamment le point de départ de chemins menant vers d’autres calanques moins faciles d’accès. D’ailleurs, accéder à la calanque est assez facile avec son parking à proximité et le bus n°20 qui dessert le village. Pour préparer votre randonnée, vous trouverez une fontaine d’eau potable dans le village afin de vous assurer d’avoir assez d’eau avec vous pour vos randonnées, surtout en été où il peut faire très chaud. Ici, la vie et le temps semblent s’être arrêtés pour laisser place au calme, au silence entre rocs et mer. L’endroit rêvé pour admirer un superbe coucher de soleil avec en fond les îles de Marseille. Sublime ! C’est également un très bel endroit pour faire de la plongée.
18
locals recommend
Calanque de Callelongue
18
locals recommend
La Calanque de Callelongue et son petit port de pêche C’est la première calanque du massif de Marseilleveyre. Elle se trouve à l’extrémité du 8 ème arrondissement de Marseille, après le port de la Pointe Rouge et le village des Goudes. Pour les marseillais, c’est déjà le « bout du monde ». Son nom lui vient du provençal « Cala lònga » qui signifie « Grande crique ». Elle marque le commencement du Parc national des Calanques. Cette impasse était autrefois l’emplacement d’une usine de produits chimiques qui a laissé place aujourd’hui à un petit port de pêche. Les cabanons de pêcheurs sont pittoresques et font le charme de cette calanque de Marseille qui ne dispose malheureusement pas de plage. Pour vous baigner, il vous faudra accéder à la mer par les rochers. Un restaurant, très apprécié des marseillais, vous accueillera pour vous faire goûter des plats à base de poissons fraîchement pêchés. Callelongue est considérée comme l’entrée de la partie « sauvage » du massif des calanques. Elle est notamment le point de départ de chemins menant vers d’autres calanques moins faciles d’accès. D’ailleurs, accéder à la calanque est assez facile avec son parking à proximité et le bus n°20 qui dessert le village. Pour préparer votre randonnée, vous trouverez une fontaine d’eau potable dans le village afin de vous assurer d’avoir assez d’eau avec vous pour vos randonnées, surtout en été où il peut faire très chaud. Ici, la vie et le temps semblent s’être arrêtés pour laisser place au calme, au silence entre rocs et mer. L’endroit rêvé pour admirer un superbe coucher de soleil avec en fond les îles de Marseille. Sublime ! C’est également un très bel endroit pour faire de la plongée.
Encadrée par les deux presqu’îles de la crête de Sormiou au sud-ouest, et par la crête de Morgiou au nord-est, la calanque de Sormiou est la plus connue et la plus fréquentée des calanques de marseille. Elle se trouve dans le 9ème arrondissement de la cité phocéenne. Au fond de la calanque se trouve un grand parking payant, accessible uniquement en dehors de la période estivale et pour les clients du restaurant ayant réservé. C’est la plus large des calanques du Parc national des calanques avec ses 61 mètres de long. Elle est longée d’une centaine de petits cabanons pittoresques et d’un port abrité par une digue avec une mise à l’eau accessible pour les riverains. A quelques encablures de Marseille, vous découvrirez lors de votre randonnée, un paysage hors du temps et loin de l’agitation de la ville. Sormiou est plébiscitée par les amateurs de pêche, de randonnée et d’escalade. C’est en effet le berceau de la plongée sous-marine avec ses nombreuses grottes à proximité et ses magnifiques fonds marins. Les hautes falaises qui l’entourent procurent de nombreuses parois rocheuses qui raviront les fans d’escalade. Sa plage de sable blanc se situe sur la partie droite de Sormiou. Son eau turquoise est parsemée de zones plus foncées dues à la posidonie, une plante aquatique. C’est la seule calanque qui a une zone réservée à la baignade et qui est surveillée durant la période estivale. Pour vous restaurer, vous trouverez quelques restaurants les pieds dans l’eau. Si la calanque de Sormiou à elle seule vaut le détour, prenez le temps de découvrir ses alentours. A droite, vous trouverez un sentier qui se dirige vers le Cap Sormiou et qui passe au-dessus de 2 petites criques, jusqu’à Cap Redon. Un peu plus loin, vous pourrez y voir la grotte du Capelan, grotte semi-immergée qui possède 3 entrées qui raviront à la fois les amateurs d’escalade, les plongeurs mais aussi les simples baigneurs qui peuvent y accéder simplement par la mer en faisant quelques brasses. A gauche, le sentier mène à la Crête de Morgiou en passant par le port de Sormiou et par 2 jolies petites plages de galets. A l’extrémité gauche, vous trouverez la grotte préhistorique de Cosquer, dont l’entrée a été condamnée par mesure de sécurité et pour préserver les peintures rupestres qui la tapissent. Pour vous rendre à Sormiou, 2 chemins possibles : depuis le parking des Baumettes ou depuis celui de la Cayolle et il vous faudra compter environ 1h de marche depuis ces deux parkings. Le chemin de la Cayolle n’est pas abrité du soleil donc pensez à prendre un chapeau ou une casquette ainsi que de la crème solaire. Le chemin est sans difficultés mais prenez quand même de bonnes chaussures et bouteille d’eau. Une fontaine d’eau potable est disponible au niveau du parking si vous souhaitez remplir vos bouteilles. Le parking payant environ 4-5€ pour la journée. Pensez également à ne rien laisser dans votre voiture car les vols sont fréquents sur ce parking. Visiter la calanque de Sormiou vous apportera un parfum de paradis et ce, à deux pas de Marseille.
113
locals recommend
Calanque de Sormiou
113
locals recommend
Encadrée par les deux presqu’îles de la crête de Sormiou au sud-ouest, et par la crête de Morgiou au nord-est, la calanque de Sormiou est la plus connue et la plus fréquentée des calanques de marseille. Elle se trouve dans le 9ème arrondissement de la cité phocéenne. Au fond de la calanque se trouve un grand parking payant, accessible uniquement en dehors de la période estivale et pour les clients du restaurant ayant réservé. C’est la plus large des calanques du Parc national des calanques avec ses 61 mètres de long. Elle est longée d’une centaine de petits cabanons pittoresques et d’un port abrité par une digue avec une mise à l’eau accessible pour les riverains. A quelques encablures de Marseille, vous découvrirez lors de votre randonnée, un paysage hors du temps et loin de l’agitation de la ville. Sormiou est plébiscitée par les amateurs de pêche, de randonnée et d’escalade. C’est en effet le berceau de la plongée sous-marine avec ses nombreuses grottes à proximité et ses magnifiques fonds marins. Les hautes falaises qui l’entourent procurent de nombreuses parois rocheuses qui raviront les fans d’escalade. Sa plage de sable blanc se situe sur la partie droite de Sormiou. Son eau turquoise est parsemée de zones plus foncées dues à la posidonie, une plante aquatique. C’est la seule calanque qui a une zone réservée à la baignade et qui est surveillée durant la période estivale. Pour vous restaurer, vous trouverez quelques restaurants les pieds dans l’eau. Si la calanque de Sormiou à elle seule vaut le détour, prenez le temps de découvrir ses alentours. A droite, vous trouverez un sentier qui se dirige vers le Cap Sormiou et qui passe au-dessus de 2 petites criques, jusqu’à Cap Redon. Un peu plus loin, vous pourrez y voir la grotte du Capelan, grotte semi-immergée qui possède 3 entrées qui raviront à la fois les amateurs d’escalade, les plongeurs mais aussi les simples baigneurs qui peuvent y accéder simplement par la mer en faisant quelques brasses. A gauche, le sentier mène à la Crête de Morgiou en passant par le port de Sormiou et par 2 jolies petites plages de galets. A l’extrémité gauche, vous trouverez la grotte préhistorique de Cosquer, dont l’entrée a été condamnée par mesure de sécurité et pour préserver les peintures rupestres qui la tapissent. Pour vous rendre à Sormiou, 2 chemins possibles : depuis le parking des Baumettes ou depuis celui de la Cayolle et il vous faudra compter environ 1h de marche depuis ces deux parkings. Le chemin de la Cayolle n’est pas abrité du soleil donc pensez à prendre un chapeau ou une casquette ainsi que de la crème solaire. Le chemin est sans difficultés mais prenez quand même de bonnes chaussures et bouteille d’eau. Une fontaine d’eau potable est disponible au niveau du parking si vous souhaitez remplir vos bouteilles. Le parking payant environ 4-5€ pour la journée. Pensez également à ne rien laisser dans votre voiture car les vols sont fréquents sur ce parking. Visiter la calanque de Sormiou vous apportera un parfum de paradis et ce, à deux pas de Marseille.
Petit port de pêche typique encore en activité, la calanque de Morgiou se trouve entre les calanques de Sormiou et de Sugiton, dans le Parc national des Calanques. Elle est étroite et profonde et se compose d’un port de pêche, de cabanons, d’un bar restaurant et d’un terrain de boules ! Il faut savoir qu’une quarantaine de personnes habitent à l’année à Morgiou. La calanque est accessible à pied depuis Luminy en une heure ou en voiture depuis le quartier des Baumettes. Elle est l’une des plus belles calanques de Marseille. Si vous venez en voiture, vous trouverez dans le port de plaisance, après les cabanons un parking pour vous garer. Lorsqu’on se trouve face à la mer, on peut aller à la calanque de Sugiton en passant par la gauche via un sentier un peu escarpé, le chemin de droite aboutit au Cap Morgiou. L’eau y est turquoise, on trouve quelques petites plages de galets et des activités sportives sont accessibles à proximité. Beaucoup moins connue que les autres, cette crique est sans doute la plus sauvage. La petite plage de Morgiou est composée de sable et de galets. Difficile d’accès avec ses parois rocheuses vertigineuses, la randonnée de Sormiou se mérite, mais une fois que l’on y est, on a plus envie de partir ! Située entre Morgiou et Sormiou se trouve la célèbre grotte Cosquer comportant des peintures rupestres préhistoriques. Malheureusement, pour des raisons de sécurité les accès de la grotte ont été bloqués ! Le sentier du Vertige quant à lui, vous guidera le long de la Crête de Morgiou en vous offrant un paysage à couper le souffle ! Et en plongée, ce sont ses fonds marins qui vous en mettront plein les yeux ! Dans le port, vous pourrez observer les marches en pierre qui furent taillées pour la venue du roi Louis XIII. Il était venu assister en 1622 à une pêche au thon, appelée pêche à la madrague, du nom du filet utilisé.
27
locals recommend
Calanque de Morgiou
27
locals recommend
Petit port de pêche typique encore en activité, la calanque de Morgiou se trouve entre les calanques de Sormiou et de Sugiton, dans le Parc national des Calanques. Elle est étroite et profonde et se compose d’un port de pêche, de cabanons, d’un bar restaurant et d’un terrain de boules ! Il faut savoir qu’une quarantaine de personnes habitent à l’année à Morgiou. La calanque est accessible à pied depuis Luminy en une heure ou en voiture depuis le quartier des Baumettes. Elle est l’une des plus belles calanques de Marseille. Si vous venez en voiture, vous trouverez dans le port de plaisance, après les cabanons un parking pour vous garer. Lorsqu’on se trouve face à la mer, on peut aller à la calanque de Sugiton en passant par la gauche via un sentier un peu escarpé, le chemin de droite aboutit au Cap Morgiou. L’eau y est turquoise, on trouve quelques petites plages de galets et des activités sportives sont accessibles à proximité. Beaucoup moins connue que les autres, cette crique est sans doute la plus sauvage. La petite plage de Morgiou est composée de sable et de galets. Difficile d’accès avec ses parois rocheuses vertigineuses, la randonnée de Sormiou se mérite, mais une fois que l’on y est, on a plus envie de partir ! Située entre Morgiou et Sormiou se trouve la célèbre grotte Cosquer comportant des peintures rupestres préhistoriques. Malheureusement, pour des raisons de sécurité les accès de la grotte ont été bloqués ! Le sentier du Vertige quant à lui, vous guidera le long de la Crête de Morgiou en vous offrant un paysage à couper le souffle ! Et en plongée, ce sont ses fonds marins qui vous en mettront plein les yeux ! Dans le port, vous pourrez observer les marches en pierre qui furent taillées pour la venue du roi Louis XIII. Il était venu assister en 1622 à une pêche au thon, appelée pêche à la madrague, du nom du filet utilisé.
Au beau milieu de la Côte Bleue, la calanque de Niolon se trouve entre l’Estaque et Carry le Rouet. Le petit port comporte quelques habitations et commerces. Réputé pour ses fonds sous-marins, Niolon fait le bonheur des amateurs de plongée. Un centre de Plongée occupe par ailleurs un ancien fort militaire. La vue est également remarquable sur toute la baie de Marseille et le Frioul. Un petit sentier accessible depuis le port vous permet d’ailleurs de monter en haut de la falaise pour avoir une meilleure vue sur la calanque de Niolon. Cette calanque pittoresque abrite une petite plage tranquille. Vous pourrez également découvrir les calanques voisines qui elles aussi valent le détour : les calanques de la Vesse, des Jonquiers et de l’Érevine. Pour les amateurs de randonnée, nous vous conseillons la randonnée entre Ensuès-La-Redonne et Niolon. Elle vous mènera au Fort de Niolon, d’où vous aurez un panorama à couper le souffle. Après une balade bien méritée, les restaurants de Niolon seront parfaits pour une pause gourmande dans ce cadre magnifique. Pour vous rendre à la calanque de Niolon, Nous vous conseillons de prendre le Train de la Côte Bleue, qui vous emmènera le long de côte en vous faisant découvrir les calanques de la Côte Bleue et de magnifiques paysages ! Et pourquoi ne pas opter pour une location de bateaux et naviguer le long de la côte pour découvrir toutes les calanques de Marseille ? Rejoindre Niolon : Prendre la route du Rove, entre Ensuès et le Douard descendre la route de Niolon. L’accès à la calanque se fait par un petit chemin qui serpente dans la garrigue. La municipalité a organisé un filtrage compte tenu de la forte affluence. A partir de mai, l’accès est réglementé les weekends et jours fériés.
40
locals recommend
Niolon
40
locals recommend
Au beau milieu de la Côte Bleue, la calanque de Niolon se trouve entre l’Estaque et Carry le Rouet. Le petit port comporte quelques habitations et commerces. Réputé pour ses fonds sous-marins, Niolon fait le bonheur des amateurs de plongée. Un centre de Plongée occupe par ailleurs un ancien fort militaire. La vue est également remarquable sur toute la baie de Marseille et le Frioul. Un petit sentier accessible depuis le port vous permet d’ailleurs de monter en haut de la falaise pour avoir une meilleure vue sur la calanque de Niolon. Cette calanque pittoresque abrite une petite plage tranquille. Vous pourrez également découvrir les calanques voisines qui elles aussi valent le détour : les calanques de la Vesse, des Jonquiers et de l’Érevine. Pour les amateurs de randonnée, nous vous conseillons la randonnée entre Ensuès-La-Redonne et Niolon. Elle vous mènera au Fort de Niolon, d’où vous aurez un panorama à couper le souffle. Après une balade bien méritée, les restaurants de Niolon seront parfaits pour une pause gourmande dans ce cadre magnifique. Pour vous rendre à la calanque de Niolon, Nous vous conseillons de prendre le Train de la Côte Bleue, qui vous emmènera le long de côte en vous faisant découvrir les calanques de la Côte Bleue et de magnifiques paysages ! Et pourquoi ne pas opter pour une location de bateaux et naviguer le long de la côte pour découvrir toutes les calanques de Marseille ? Rejoindre Niolon : Prendre la route du Rove, entre Ensuès et le Douard descendre la route de Niolon. L’accès à la calanque se fait par un petit chemin qui serpente dans la garrigue. La municipalité a organisé un filtrage compte tenu de la forte affluence. A partir de mai, l’accès est réglementé les weekends et jours fériés.
Autrefois propriété privée, le parc du Mugel est depuis 1987 aménagé et entretenu avec soin par la municipalité de la Ciotat, ce qui lui a valut d’être classé « Jardin remarquable ». D’une superficie d’environ 17 hectares, le parc est naturellement protégé du mistral et des embruns par l’imposant massif rocheux du bec de l'aigle. Il en résulte un microclimat propice au développement de nombreuses variétés de plantes et c’est ainsi que l’on peut y découvrir: bambouseraie, cactus, plantes aromatiques, chênes lièges, châtaigniers et plantes tropicales comme l’oiseau du paradis. Deux plages de galets sont accessibles, la plus grande juste avant l’entrée du parc dispose d'une douche et d'un restaurant. Au dessus de l’anse du petit Mugel se trouve une aire de pique-nique avec tables ombragées, bancs et espace de jeux pour enfants. Le long du chemin en bord de mer se trouve une ancienne bastide où l’atelier bleu centre d’initiation à l’environnement œuvre à la protection du littoral. Plus loin, vous aurez une belle vue sur l’île verte et l’anse du Sec sous les flancs du bec de l’aigle. A l’opposé, le chemin qui s’enfonce dans le parc peut vous mener jusqu’au grand belvédère situé à 82 mètres au dessus de la mer. Entre plage, aire de picnic, espace naturel et jardin botanique, ce parc possède vraiment tous les ingrédients pour passer une bonne journée en famille.
13
locals recommend
Calanque du Mugel
13
locals recommend
Autrefois propriété privée, le parc du Mugel est depuis 1987 aménagé et entretenu avec soin par la municipalité de la Ciotat, ce qui lui a valut d’être classé « Jardin remarquable ». D’une superficie d’environ 17 hectares, le parc est naturellement protégé du mistral et des embruns par l’imposant massif rocheux du bec de l'aigle. Il en résulte un microclimat propice au développement de nombreuses variétés de plantes et c’est ainsi que l’on peut y découvrir: bambouseraie, cactus, plantes aromatiques, chênes lièges, châtaigniers et plantes tropicales comme l’oiseau du paradis. Deux plages de galets sont accessibles, la plus grande juste avant l’entrée du parc dispose d'une douche et d'un restaurant. Au dessus de l’anse du petit Mugel se trouve une aire de pique-nique avec tables ombragées, bancs et espace de jeux pour enfants. Le long du chemin en bord de mer se trouve une ancienne bastide où l’atelier bleu centre d’initiation à l’environnement œuvre à la protection du littoral. Plus loin, vous aurez une belle vue sur l’île verte et l’anse du Sec sous les flancs du bec de l’aigle. A l’opposé, le chemin qui s’enfonce dans le parc peut vous mener jusqu’au grand belvédère situé à 82 mètres au dessus de la mer. Entre plage, aire de picnic, espace naturel et jardin botanique, ce parc possède vraiment tous les ingrédients pour passer une bonne journée en famille.
Jolies petites villes à proximité de Marseille
Partez à la découverte d'une petite villes à quelques kilometres de Marseille.
Aix-en-Provence est une ville adossée à la célèbre montagne Sainte Victoire magnifiée par Paul Cézanne qui se découvre à la faveur d’un climat privilégié. Ville universitaire, culturelle et historique, Aix-en-Provence regorge de trésors. La ville vieille de 2000 ans est le théâtre d’un quotidien alliant la visite d’un patrimoine riche, de la beauté des architectures aixoises et la flânerie au cœur de la ville. On peut notamment y admirer les paysages et les lieux qui ont marqué la vie du peintre ainsi que les vestiges de son histoire en se promenant dans la vieille ville. L’architecture d’Aix-En-Provence est donc riche. Du cours Mirabeau, en passant par le musée Granet connu comme étant l’un des plus beaux musées de France, la Cathédrale Saint-Sauveur et ses styles architecturaux variés, l’Atelier de Cézanne, ou l’on retrouve tout l’univers du peintre, les ballades seront culturelles et inspirantes.
Aix en Provence
Aix-en-Provence est une ville adossée à la célèbre montagne Sainte Victoire magnifiée par Paul Cézanne qui se découvre à la faveur d’un climat privilégié. Ville universitaire, culturelle et historique, Aix-en-Provence regorge de trésors. La ville vieille de 2000 ans est le théâtre d’un quotidien alliant la visite d’un patrimoine riche, de la beauté des architectures aixoises et la flânerie au cœur de la ville. On peut notamment y admirer les paysages et les lieux qui ont marqué la vie du peintre ainsi que les vestiges de son histoire en se promenant dans la vieille ville. L’architecture d’Aix-En-Provence est donc riche. Du cours Mirabeau, en passant par le musée Granet connu comme étant l’un des plus beaux musées de France, la Cathédrale Saint-Sauveur et ses styles architecturaux variés, l’Atelier de Cézanne, ou l’on retrouve tout l’univers du peintre, les ballades seront culturelles et inspirantes.
Cassis est un port de pêche méditerranéen situé dans le sud de la France. Surplombée d'un château vieux de plusieurs siècles, la ville est réputée pour ses plages de galets et ses calanques aux falaises calcaires escarpées. Le port est agrémenté de bâtiments aux couleurs pastel, de cafés sur rue et de restaurants. Les vignobles locaux sont connus pour la production du vin blanc de Cassis. Des sentiers parcourent l'immense cap Canaille aux parois rocheuses et offrent une vue panoramique sur la mer.
225
locals recommend
Cassis
225
locals recommend
Cassis est un port de pêche méditerranéen situé dans le sud de la France. Surplombée d'un château vieux de plusieurs siècles, la ville est réputée pour ses plages de galets et ses calanques aux falaises calcaires escarpées. Le port est agrémenté de bâtiments aux couleurs pastel, de cafés sur rue et de restaurants. Les vignobles locaux sont connus pour la production du vin blanc de Cassis. Des sentiers parcourent l'immense cap Canaille aux parois rocheuses et offrent une vue panoramique sur la mer.
La Ciotat est une ville de la côte méditerranéenne française. À son extrémité sud, le jardin botanique du parc du Mugel est doté de plantes tropicales, de plages de galets et d'aires de jeux. Le grand musée Ciotaden, situé au milieu des cafés et des bars du quartier restauré du Vieux-Port, propose des expositions sur l'histoire de la construction navale dans la ville et sur l'invention de la pétanque. Juste au nord se trouve l'Eden Théâtre, le plus vieux cinéma en activité du monde.
52
locals recommend
La Ciotat
52
locals recommend
La Ciotat est une ville de la côte méditerranéenne française. À son extrémité sud, le jardin botanique du parc du Mugel est doté de plantes tropicales, de plages de galets et d'aires de jeux. Le grand musée Ciotaden, situé au milieu des cafés et des bars du quartier restauré du Vieux-Port, propose des expositions sur l'histoire de la construction navale dans la ville et sur l'invention de la pétanque. Juste au nord se trouve l'Eden Théâtre, le plus vieux cinéma en activité du monde.
Porte du littoral Varois, à mi-chemin entre Marseille et Toulon, à l'ombre des platanes du centre du village, sur les plages ou sur les sentiers de randonnée, Saint-Cyr-sur-Mer sait jouer de ses charmes. Baignée par les eaux méditerranéennes, y affleure la légende d'une cité grecque, disparue dans les flots au 1er siècle avant J.C. Les romains érigèrent en ces lieux une très rare Villa Maritima, aujourd'hui musée.
25
locals recommend
Saint-Cyr-sur-Mer
25
locals recommend
Porte du littoral Varois, à mi-chemin entre Marseille et Toulon, à l'ombre des platanes du centre du village, sur les plages ou sur les sentiers de randonnée, Saint-Cyr-sur-Mer sait jouer de ses charmes. Baignée par les eaux méditerranéennes, y affleure la légende d'une cité grecque, disparue dans les flots au 1er siècle avant J.C. Les romains érigèrent en ces lieux une très rare Villa Maritima, aujourd'hui musée.
Véritable nid d'aigle au coeur des Alpilles, Les Baux-de-Provence restent l'étape provençale incontournable qu'artistes, artisans et producteurs font vivre toute l'année.
297
locals recommend
Les Baux-de-Provence
297
locals recommend
Véritable nid d'aigle au coeur des Alpilles, Les Baux-de-Provence restent l'étape provençale incontournable qu'artistes, artisans et producteurs font vivre toute l'année.
70
locals recommend
Bormes-les-Mimosas
70
locals recommend
Plages
Les plages du Prado ne se présentent plus. Des kilomètres de bords de mer ponctués par des plages, des restaurants, des bars et activités sportives. Un must!
8
locals recommend
Plage du Prado
8
locals recommend
Les plages du Prado ne se présentent plus. Des kilomètres de bords de mer ponctués par des plages, des restaurants, des bars et activités sportives. Un must!
Juste après le parc balnéaire du Prado se trouve la Pointe Rouge. A proximité du petit port du même nom qui propose de nombreuses activités nautiques comme la voile, plongée, aviron, kayak, se trouve la plage. C’est la plus grande plage de Marseille, constituée de sable, elle est protégée des vents et reçoit un public familial populaire. En bordure se trouvent de nombreux restaurants, bars, pubs qui assurent le ravitaillement et l’ambiance. En été, la surveillance de la baignade est également assurée. Attention en été, le lieu est très fréquenté et peut parfois se transformer en piscine noire de monde. Vous voila prévenu. Plage de la VerreriePlage du ColombetL'Abri CôtierLe Bain des dames Entre l’anse des Sablettes et le port de la madrague se cache la plage de la Verrerie. Une petite plage de sable avec son cortège de cabanons habituels dont certains sont même équipés avec l’eau et l’électricité ! De nombreuses familles y louent le leur pour l’été et le soir tombé, les baigneurs laissent la place aux barbecues et autres pique-niques improvisés au bord de l’eau. Attention, la plage est petite et se retrouve vite surchargée. Il est très difficile de s’y garer même si un petit parking existe.
7
locals recommend
Pointe Rouge Beach
38 Avenue de Montredon
7
locals recommend
Juste après le parc balnéaire du Prado se trouve la Pointe Rouge. A proximité du petit port du même nom qui propose de nombreuses activités nautiques comme la voile, plongée, aviron, kayak, se trouve la plage. C’est la plus grande plage de Marseille, constituée de sable, elle est protégée des vents et reçoit un public familial populaire. En bordure se trouvent de nombreux restaurants, bars, pubs qui assurent le ravitaillement et l’ambiance. En été, la surveillance de la baignade est également assurée. Attention en été, le lieu est très fréquenté et peut parfois se transformer en piscine noire de monde. Vous voila prévenu. Plage de la VerreriePlage du ColombetL'Abri CôtierLe Bain des dames Entre l’anse des Sablettes et le port de la madrague se cache la plage de la Verrerie. Une petite plage de sable avec son cortège de cabanons habituels dont certains sont même équipés avec l’eau et l’électricité ! De nombreuses familles y louent le leur pour l’été et le soir tombé, les baigneurs laissent la place aux barbecues et autres pique-niques improvisés au bord de l’eau. Attention, la plage est petite et se retrouve vite surchargée. Il est très difficile de s’y garer même si un petit parking existe.
La plage du Prophète est très fréquentée l'été le jour comme la nuit. On y a vient en famille le matin et entre amis le soir; C'est un lieu convivial.
80
locals recommend
Plage du Prophète
80
locals recommend
La plage du Prophète est très fréquentée l'été le jour comme la nuit. On y a vient en famille le matin et entre amis le soir; C'est un lieu convivial.